Grains de café cubain

Épisode sur le Café : origine et portrait chinois

“Ma cu ‘sti mode, oje Bríggeta, tazza ‘e café parite: sotto tenite ‘o zzuccaro, e ‘ncoppa, amara site.”

Mais avec ces manières, Oh Brigida, vous ressemblez à une tasse de café : dessous, il y a le sucre, mais au dessus vous êtes amère.

Chanson Napolitane de Giuseppe Capaldo

Et nous revoici pour ce 2ème épisode de la saga GoodMorning Sunshine. Et parce qu’on aime que tu te réveilles en douceur (et avec le sourire), on te parle aujourd’hui de notre rayon de soleil du matin.
Tu sais, celui qui quand tu te lèves les yeux encore un peu fermés, les cheveux dans tous les sens sauf dans celui où ils devraient être, encore plein de douceur de ta couette, vient t’envelopper de ses bras chauds et réconfortants. En général d’ailleurs, il commence par venir te chatouiller les narines de son parfum sans pareil, comme pr te chuchoter à l’oreille : “réveille-toi petite fleur”.
Je ne sais pas à qui tu penses toi en lisant cette description, mais perso je faisais référence au café du matin bien sûr 😉.
Et vu notre logo, autant te dire qu’on en a des choses à raconter sur ce sujet, c’est d’ailleurs presque un devoir de notre part de le partager avec toi.
Allez écoute ta moka siffler, sers-toi une tasse et c’est parti !!!

Les origines du café

L’histoire raconte que le café fut découvert en Ethiopie au 9e siècle.
Un berger promenait tranquille ses chèvres quand ces dernières se mirent à manger des fruits qui changèrent leur comportement. Elles devinrent subitement mega speed 🤷‍♀️ Donc forcément il voulut essayer lui aussi. Il prit les fruits, les fit brûler et les consomma.
Bon là l’histoire se divise : certains disent qu’il en fit une infusion d’autres qu’il le mangea comme ça. Je ne prendrai partie pour aucune des versions, mais sache que traditionnellement en Ethiopie, on se sert du café comme épice pour assaisonner les plats.
La technique d’infusion arriva plus tard au Moyen Orient, quand le café y fut découvert. On le surnommait dans les pays arabes le “vin de l’Islam” car il remplaçait les boissons alcooliques interdit par la religion.
C’est aussi là qu’apparut les premiers concepts de coffee house : on se retrouvait autour d’une table et d’un bon café pour discuter et philosopher sur la vie.
Ayant compris toute la valeur que contenait le café, son exportation fut interdite jusqu’en 1 600, date à laquelle il commença à se diffuser un peu partout et notamment en Europe. 
Il fut rapidement interdit par l’Eglise, qui le qualifiait de boisson du diable. On interdisait notamment aux femmes d’en boire à cause de ses effets excitants et  aphrodisiaques.
Il était assimilé à une vie de débauche….Oui toi derrière ta tasse, ne fais pas l’innocent-e, on a démasqué ton tempérament olé olé 😉

Un caffè e un cornetto al bancone, per favore 🤌

Impossible de parler de café, la boisson, sans évoquer le café, le lieu, car tous les deux sont intimement liés.
Le premier lieu où boire du café, appelé aussi Bottega del caffè, nacquit à Venise en 1615. C’est le fameux Caffè Florian de la place Saint Marc. Venise, grande ville marchande, découvrit le café suite à un échange avec l’empire Ottoman.
Même si dans un premier temps, la café était utilisé comme médicament, il trouva vite sa place dans les habitudes italiennes puis européennes. 
Et pour cause, le café était symbole de rassemblement et de lien social. On se retrouvait dans cet endroit afin de discuter ou débattre entre amis. Le café était à l’origine assez onéreux, donc c’étaient surtout les aristocrates et les intellectuels qui en faisait l’usage.
Puis au fil du temps et de la baisse du prix du café, cela devint un lieu accessible à tous. 
A ce point qu’aujourd’hui, le café au bar à l’italienne est devenu une institution. On se souvient tous de la fameuse scène du film Mange, Prie, Aime où la pauvre Julia Roberts tente désespérément de se frayer un chemin dans la foule pour commander un café 😂.
On est bien sûr dans la caricature, en revanche on est dans le vrai pour le côté plein de vie. Le jeune cadre dynamique avant d’aller au travail, la mère de famille avant de déposer les enfants à l’école, les petites mamies pour voir du monde… allez hop, tout le monde au bar de bon matin pour le café.
Mais attention, pas n’importe comment, il y une règle : on le prend au comptoir, mi racommando ! Certains vont y rester pour faire la discussion, d’autres vont filer à peine le doux breuvage avalé avec le cornetto à la main et la bouche blanchie par le sucre glace.
Ce qui est sûr, c’est que l’on ne s’ennuie jamais, c’est un défilé permanent où tout le monde se mélange, peu importe son âge, son sexe, ses croyances,…sache que nous sommes tous égaux devant le barista, ce monsieur en chemise blanche et noeud pap’ qui n’a d’autre mission que de te faire démarrer la journée du bon pied, de la bonne tasse je dirais même 😉

Les différentes variétés de café : Arabica ou Robusta ?

Maintenant que le point a été fait sur les bars, il me semble important de se concentrer sur notre ami le grain. Si tu es un buveur-se de café tu as forcément déjà entendu l’expression 100% Arabica.
La plante de café est un arbre tropical dit coffea, un genre comprenant une centaine d’espèces. Parmi elles, seules 4 sont exploitées commercialement : l’Arabica, le Robusta, le Liberica et l’Excelsa. On a pour habitude de confronter Arabica et Robusta, en défaveur du dernier.
Ce sont 2 espèces bien distinctes avec chacune ses particularités.
L’Arabica est une plante délicate, très sensible aux parasites et changements climatiques. Elle pousse en altitude (entre 800 et 1 200 mètres). Son arôme est complexe, il prend plusieurs notes (acide, fruité, cacaoté,…) qui dépendra du terroir sur lequel pousse cette plante, exactement comme le vin. Il représente 1/4 de la production mondiale et son prix est plus élevé.
Le Robusta quant à lui est une plante plus résistante. Elle pousse à basse altitude, et permet de fort rendement (et donc des prix plus abordables). Son parfum est simple. Ce qui fait la particularité de cette espèce c’est sa forte teneur en caféine, et une forte amertume en bouche.
Il est utilisé mélangé à l’Arabica ou pur, selon les goûts. C’est le cas notamment du fameux caffè napoletano : 100% Robusta qui donne cette petite crème sur le dessus, et ce goût extrêmement amer.
A Napoli, on te sert le café dans des tasses brulantes avec du sucre dedans, afin d’adoucir le café selon tes goûts (douceur à doser avec les tours de cuillères que tu feras dans ta tasse).
Et là, la citation en intro de cette newsletter prend tout son sens 😉
Si tu souhaites aller plus loin dans la connaissance des espèces, je te conseille cet article de l’Arbre à café qui saura satisfaire ta curiosité.

POP UP COUP DE COEUR : LES TASTERS
Il se promène dans les rues de Paris afin de nous faire découvrir tous les nouveaux lieux de la capitale. Toujours avec sincérité et simplicité, il décrit les lieux à sa façon. 
J’aime particulièrement sa carte interactive des bons cafés, 1 véritable mine d’infos 🔝
Je m’excuse auprès des non-parisiens 🙏 si tu connais des initiatives de ce genre dans d’autres villes de France, on relaiera l’info avec plaisir 🙂

Espresso, Cappuccino, Americano,…. Portraits chinois des buveurs de café

Ô mon caffè, mon beau caffè, dis moi quelle journée je vais passer…

Buveur-se de café noir : tout comme ton café, tu une un-e puriste.
Pas d’artifice, tu aimes les choses simples.
Conseil foodmood du jour : les traditions, c’est bien mais la nouveauté peut également avoir de bons côtés. N’hésite pas à t’aventurer sur des terrains inconnus, tu pourrais être agréablement surpris-e 🎁

Buveur-se d’americano/allongé : tout comme ton café, tu es la force tranquille. Tu accueilles la vie comme elle vient sans te soucier des apparences. Tu prends le temps de faire les choses, boire un café tiède voire froid fait partie de ton quotidien.
Conseil foodmood du jour : parfois traiter les choses quand elles sont encore chaudes permet de débloquer des situations, ne remets pas tjs tout à plus tard ⏰

Buveur-se de cappuccino : tout comme ton café, tu es plein-e de générosité. Une légère mousse en guise de protection qui s’évapore dès le premier contact, tu es entier-ère et t’ouvre aux gens avec sincérité.
Conseil foodmood du jour : et si auj, pour changer, tu pensais plus à toi qu’aux autres ? C’est ta journée, profites en 💃🏻

Buveur-se de décaféiné : tout comme ton café, tu es dans le contrôle. Laisser une boisson modifier ton comportement ? Il n’en est pas question. Sans compter tous les risques pour la santé que cela peut engendrer…..
Conseil foodmood du jour : prends une grande inspiration !!! Chasse les idées noires, et commence à voir la vie du côté rose 💖

Buveur-se de caffè freddo o shakerato : tout comme ton café, tu es secoué-e. Avec toi, le champ des possibles est énorme, toujours en train d’imaginer de nouvelles possibilités. Tu casses les codes pour les réassembler à ta façon.
Conseil foodmood du jour : vas-y mollo sur le nombre de tasses, car avec toute cette énergie, pas sûr que tu aies besoin de booster en plus 😅

Les FoodMood, fournisseur officiel de good vibes au petit déjeuner. On espère qu’aujourd’hui encore nous avons rempli notre mission et que ce petit instant de lecture rendra ta journée aussi délicieuse que possible. 
On vous remercie du fond du coeur pour vos messages de soutien et vos commentaires, ça nous fait super plaisir et surtout ça nous donne une folle envie de continuer. Oui parce que même nous, on a besoin de recharger notre brin de folie de temps à autre 😉 
A très vite mes petits macchiati 😘

Total
3
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :